AYATS GEORGES

AYATS GEORGES

Perpignan (66) 06 77 48 50 25

DÉMARCHE ARTISTIQUE

La couleur est première pour Georges Ayats.
Sans projet, peindre ou dessiner des carrés, tracer des cercles, élaborer des systèmes formels, ne présente guère d’intérêt, pas plus que de peindre un arbre ou un paysage n’a de sens en soi. Les objets que transfigure l’artiste ne peuvent être confondus avec la finalité de sa création car ils ne sont qu’un prétexte, jamais son fondement. C’est une évidence qu’il est bon de rappeler, et Georges Ayats, un brin espiègle, aime provoquer son interlocuteur en prétendant que son travail n’appartient pas à l’art abstrait. Bien évidemment, c’est vrai et c’est faux. C’est vrai dans la mesure où son travail se nourrit d’impressions qui ne sont pas sans lien avec l’observation de la nature ; c’est faux parce que la peinture est par essence une abstraction.
Quand Georges Ayats isole des accords chromatiques et travaille sur leur développement, il est dans la pure abstraction, mais dès qu’il réalise une œuvre, celle-ci est concrète, car elle ne représente pas, elle se suffit. A ce titre, l’œuvre « fonctionne » par le fait qu’elle engendre des sensations, des impressions, des émotions au-delà d’un référent sémantique dont les clés pourraient être révélées.

Extrait du texte de Christophe Duvivier dans le catalogue de l’exposition Georges Ayats édité par le Musée d’art moderne de Céret

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Georges Ayats : la couleur comme seconde nature d’Eric Villagordo, in L’artiste en action : vers une sociologie de la pratique artistique, éd. L’Harmattan 2012
Orthogonalité du quant à moi, de Georges Ayats, livre d’artiste, 2012
Carnet de voyage, livre d’artiste, Voixé édition, 2008
La lumière, ou comment travailler de manière moderne avec cet élément de la tradition : l’exemple de Soulages, Ayats et Fauchier, de Eric Villagordo, in Rythmes et lumières de la Méditerranée, Presses universitaires de Perpignan, 2002

EXPOSITIONS PERSONNELLES

2017
Pourquoi pas rouge ?, CIAM La Fabrique, Toulouse

2014
Georges Ayats, Musée d’art moderne, Collioure Bleu/Blau, A cent mètres du centre du monde, Perpignan

2011
Perspective rouge, Maison de la catalanité, Perpignan

2008-2009
Musée d’art moderne, Céret

2007-2008
Musée Tavet-Delacour, Pontoise

2007
Georges Ayats, Château royal, Collioure

2004-2005
Coloratura, Musée d’art moderne, Céret
Centre d’études catalanes, Université de la Sorbonne, Paris

2004
Quinte & science, Université Pierre et Marie Curie, Paris

2003
La couleur, matériaux et perception, Ecole nationale supérieure des Mines, Paris